Le jeune Intermittent -fasting

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeune intermittent consiste à ne plus manger pendant un certain nombre d’heure dans la journée et de ce garder une fenêtre pour se sustenter de quelques heures.

  • 16/8h on jeune pendant 16H et on peux manger dans une fenêtre de 8H
  • 20/4H on jeune pendant 20H et on peux manger dans une fenêtre de 4H
  • 5/2 On manger 5 jours et on jeune 2 jours
Assiette fasting
16h8h

Le jeûne intermittent pour maigrir

Le jeûne intermittent est très efficace pour maigrir (sourcesourcesource). Par ailleurs, le régime  fasting est facile à mettre en place et facile à tenir (source). Des recherches récentes ont montré que le jeûne intermittent permet de perdre de la masse graisseuse plus efficacement qu’avec un régime basé sur une grande restriction calorique (source). La perte de poids obtenue au moyen du jeûne intermittent peut s’expliquer par le fait que l’on consomme moins de calories quand on saute un ou plusieurs repas. Mais il ne s’agit là que d’un aspect du jeûne intermittent. En effet, le jeûne intermittent entraîne une perte de poids même si l’on continue à consommer le même nombre de calories. Par exemple, quand on remplace ses 3 repas habituels par 1 ou 2 gros repas.

Les effets du jeûne intermittent sur la santé

aujourd’hui, un très grand nombre d’études (source) , source)mettent en lumière les incroyables vertus thérapeutiques et purificatrices des cures de jeûnes :
Perte de poids, amélioration de certaines maladies chroniques, amélioration des facultés cognitives, nettoyage du système digestif et purge globale pour notre corps ; les applications du jeûne sont innombrables !

Que manger ?

Repas Paléo

Profitez de vous mettre au jeune pour équilibrer vos repas et intégré le régime paléo par exemple, vous trouvez des millier de recette partout maintenant

Avis sur le jeûne intermittent

Par rapport à la journée d’alimentation normale, le jeûne augmente le taux de cholestérol (augmentation de 14% du LDL, le soi-disant « mauvais » et de 6% du HDL, le soi-disant « bon »). Cette augmentation n’est pas inquiétante dans la mesure où le rôle néfaste du cholestérol sanguin est largement remis en question. Au contraire, explique le Dr Benjamin Horne, principal auteur de l’étude, « Le jeûne provoque faim ou stress. En réponse, le corps libère plus de cholestérol, ce qui lui permet d’utiliser la graisse comme source de combustible, au lieu du glucose. Cela diminue le nombre de cellules graisseuses dans le corps. Or moins il y a de cellules graisseuses, moins on risque d’être résistant à l’insuline et de développer un diabète. »

D’ailleurs, le jeûne se traduit par une augmentation spectaculaire du niveau d’hormone de croissance (GH). Un seul jeûne de 24 heures entraîne une élévation de la GH de 2000% chez l’homme et 1300% chez la femme ! La GH est une hormone « brûle-graisses » ; elle est sécrétée suite à un jeûne car le corps l’utilise pour préserver la masse musculaire et réguler le taux de glucose sanguin ainsi que le niveau de plusieurs hormones. Enfin, le jeûne réduit les triglycérides, un autre facteur de risque cardiovasculaire.

Quand faut-il ne pas pratiquer le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent ne convient pas : Aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent, aux personnes qui ont des antécédents de troubles du comportement alimentaire tels que l’anorexie mentale, les consommateurs de médicaments hypoglycémiants, les personnes hypoglycémiques,

Jeûne intermittent et musculation

L’énorme augmentation des taux d’hormone de croissance humaine (jusqu’à 2 000%) agit comme une forme de dopage naturelle et la testostérone est, elle aussi cruciale pour le développement de la masse musculaire. Une étude a révélé que le jeûne augmente les taux d’hormone lutéinisante de 67 % (source). L’hormone lutéinisante est responsable de la production de testostérone. Cette même étude a révélé que le jeûne augmente le taux de testostérone de 180 %.Puisque l’on parle de testostérone, sachez que manger fait baisser le taux de testostérone. Consommer 300 kcal engendre une baisse du taux de testostérone plus de 3 heures après le repas (sourcesource). Donc manger une ou deux fois par jour est donc indiqué pour éviter la baisse du taux de testostérone.

avril 21st, 2019 by